23rd September 2017

English FlagView Site in English

Bulletin:

Ouverture d'un bureau!
 
Offrant la souplesse et la réactivité souhaitées par nos clients, Groupe Inspectas s'implante dans l'Ouest de la France, Donges.

Liens Rapides:

Groupe Inspectas

Rue Jean Huré B.P.43

76580 LE TRAIT

Tel.02.35.05.57.70

Fax.02.35.05.57.71

InspectasDNV Certifiée ISO 9001-Ed 2000 N° 2628-2007-AQ-FRA-COFRAC.

Inspectas Certifié MASE n° N 2007-109.

Protectas Certifié MASE n° N 2007-87.

Euro-Logistics Cerifié MASE n° N 2007-85.

EURL AU CAPITAL DE
425 180 €

N° Siret: 451 470 561 00015-APE 741 J

 

 

Garde-Corps

Dans le cadre de la réglementation française, Article R 233-13-20 du décret 2004-924 du 1er septembre 2004 :
« Les travaux temporaires en hauteur doivent être réalisés à partir d'un plan de travail conçu, installé ou équipé de manière à garantir la sécurité des travailleur et à préserver leur santé. Le poste de travail doit permettre l'exécution des travaux dans des conditions ergonomiques.
Rambarde 1« Le prévention des chutes de hauteur est assurée par des garde-corps, intégrés ou fixés de manière sûre, rigides et d'une résistance appropriée, placés à une hauteur comprise entre 1 m et 1.10 m et comportant au moins une plinthe de butée de 10 à 15 cm, en fonction de la hauteur retenue pour le garde-corps, une main courante et une lisse intermédiaire à mi-hauteur ou par tout autre moyen assurant une sécurité équivalente.
« Lorsque les dispositions de l'alinéa précédent ne peuvent être mise en œuvre, des dispositifs de recueil souples doivent être installés et positionnés de manière à permettre d'éviter une chute de plus de trois mètres.
Rambarde 2« lorsque des dispositifs de protection collective ne peuvent être mis en œuvre, la protection des travailleurs doit être assurée au moyen d’un système d’arrêt de chute approprié ne permettant pas une chute libre de plus d’un mètre ou limitant dans les mêmes conditions les effets d’une chute d’une grande hauteur.
Lorsqu’il est fait usage d’un tel équipement de protection individuelle, un travailleur ne doit jamais rester seul afin de pouvoir être secouru dans un temps compatible avec la préservation de sa santé. En outre, l’employeur doit préciser dans une notice les points d’ancrage, les dispositifs d’amarrage prévus pour la mise en œuvre de l’équipement de protection individuelle ainsi que les modalités de son utilisation.

La société Inspectas est en mesure de mettre en place des barrières de sécurité.